Follow by Email

mardi 3 juillet 2012

Profitons en. En général les journalistes aux ordres des consignes  de désinformation ou simplement par convictions antinationale ne parlent que de "jeunes" ou maintenant, comme on commence à savoir qui se cache derrière ce terme de Lillois, de Marseillais, de Lyonnais, etc...

Ici pas d'adjectif, mais une photo.

Nous reprenons l'information diffusée par Nation Presse

"Lille : le tueur avait bénéficié d’une peine « aménagée » !

"L’homme qui a tué deux personnes à la Kalachnikov à Lille (Nord) avait été condamné à deux ans ferme en 2008, mais sa peine avait été « aménagée ».
Selon les informations du Point, l’homme qui a tué deux personnes dans une discothèque de Lille, Fayçal Mokhtari est né le 3 juillet 1980 à Tourcoing. Arrêté et placé en détention provisoire pour vol aggravé et association de malfaiteurs de mars à juin 2006, il avait été libéré, puis condamné par le tribunal correctionnel de Meaux (77) le 18 mai 2008 à deux ans de prison ferme. Il ne les a jamais effectués, sa peine ayant été « aménagée ».
Son complice a été identifié plus tard par les enquêteurs : Jeloul Cherifi né en juin 1988, a des antécédents judiciaires notamment pour violences conjugales. Il conduisait le véhicule d’où les coups de feu ont été tirés. L’arme est bien une Kalachnikov.
Une information judiciaire pour « assassinat », « tentative d’assassinat » et « détention d’armes de guerre de première catégorie » a été ouverte. Selon Benoît Lecomte, du syndicat de police Alliance, le suspect « a déjà fait plusieurs séjours en prison pour des vols simples, des trafics de stupéfiants, abus de confiance, violences ».
Une fois de plus le problème de la récidive, et du laxisme de l’autorité judiciaire est donc posé. Pour le Front National il faut que les sanctions soient renforcées contre les délinquants récidivistes et que les peines concernant notamment les faits les plus graves, soient effectivement purgées, telles qu’elles ont été prononcées. Si cela avait été le cas, le tueur de Lille, Fayçal Mokhtari n’aurait pas vu sa peine de deux ans de prison ferme « aménagée »."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire