Follow by Email

jeudi 30 mai 2013

Ce 29 mai,la ville de Reims avait l'honneur insigne d'accueillir Harlem Désir, Premier secrétaire du PS et ancien président de SOS racisme.

Une forte délégation de La Manif pour Tous de Reims et des Veilleurs était venue lui rappeler leur opposition à loi de dénaturation du mariage conduisant à l'adoption pour les homos et autres dérives. Des cadres du Front national, déjà présent à leur arrivée se sont joints au comité d'accueil. Quelques slogans:  "cette loi, on n'en veut pas"; "du boulot, pas de mariage homo", "hollande démission".

La salle René Tys était bien protégée: service d'ordre du PS, policiers en civil, rejoints vers la fin par cordon de CRS carapaçonnés avec des protections partout. Certains cadres FN, qui pourtant n'avaient pas rejoint le groupe du comité d'accueil, avaient été repérés et n'ont pu entrer. Mêmes éléments pour plusieurs personnes de La manif pour tous/ les Veilleurs qui, après l'accueil, ont voulu entrer dans la salle et poser quelques questions comme l'y invitait pourtant l'annonce de l'Atelier du changement. C'est cela la démocratie à la socialiste. La France devient une République Démocratique Française ( comme l'ex RDA). Une jeune  militante FN   a d'ailleurs été giflée par un de membres du service d'ordre alors qu'elle prenait la défense d'une personne déjà avancée en âge du groupe de La Manif pour tous qui voulait entrer dans la salle. Sans l'intervention d'un policier en civil qui a séparé les deux groupes qui se formait cela aurait dégénéré.

Si la police ne se transformait pas en police politique, quand elle n'est pas en train de prendre les automobilistes pour des vaches à lait, mais faisait respecter l'ordre dans les quartiers interdits et sanctionnait les "incivilités" en centre ville ce serait mieux.

A noter enfin qu'Harlem Désir, introduit discrètement dans la salle par une autre entrée, devait avoir moins de spectateurs à l'intérieur que de manifestants dehors, et qu'une fois les conseillers municipaux retirés des comptes, il ne devait pas y avoir beaucoup de citoyens non élus.

A noter enfin le cran de deux jeunes veilleurs montés sur le toit du gymnase et qui ont fait flotter des drapeaux pendant près de 10 minutes.
Les Français entrent bien dans un printemps. ils se réveillent du sida mental où le pouvoir a essayé de les plonger sous  la précédente majorité ou sous l'actuelle à coup de propagande télévisuelle (informations, télé feuilletons) ou à travers des livres scolaires écrits par des gauchistes appuyés depuis des années par le ministère chargé de l'éducation nationale.
 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire