Follow by Email

dimanche 27 janvier 2013

Nous reprenons l'appel du Collectif de soutien à nos soldats, mais avant ce texte rappelons que les va-t-en-guerre du PS avec le sang des autres ont la spécialité dans la droite ligne de la gauche française  de réduire les budgets militaires, le format de nos armées et en pratique de désarmer la France puis de déclencher des guerres que l'on n'a plus les moyens de mener,

Non seulement la gauche lance la France dans une intervention militaire dans le dénuement de notre armée et contre des islamistes par ailleurs aidés en Libye et en Syrie auprès desquels les djihadistes maliens se procurent les armes, mais elle cherche des noises à un soldat qui a mis un foulard avec une tête de mort pour se protéger du sable projeté par l'atterrissage d'un hélicoptère...Elle aurait préféré peut-être qu'il ait un ourson rose, ou même une rose ? C'est pourtant la guerre dans laquelle vous nous avez engagé Messieurs...L'image donnée aux adversaires va lui faire prendre en compte la détermination de ceux qui le combattent. Elle est essentielle. C'est d'ailleurs aussi cela, la guerre psychologique, et justement la généralisation d'un tel équipement, au moins pour nos troupes d'élite,  serait porteur fort d'un signal fort.
Remarquons, bien que le pouvoir ne reproche pas un écart dans la tenue (motif ridicule et mesquin pour un militaire qui risque sa peau et par ailleurs habitué à porter bien des effets utiles que le commissariat des armées ne fournit pas). Non, c'est le symbole porté parfois par les corsaires qui combattaient pour la France qui le scandalise. Et évidemment,  les généraux du haut commandement se couchent devant le pouvoir, aujourd'hui PS (et qui a ouvert largement ses portes à la Franc-maçonnerie),  hier UMP, toujours prêts à répondre à ses remarques pour récupérer quelques étoiles de plus, et leurs adjoints directs aux dents longues qui n'en n'ont pas encore pour en recevoir deux...



 _______________________

Pétition en ligne du collectif de soutien à nos soldats

Nos soldats ont besoin de soutien, pas de procès !




Depuis le 20 janvier, un petit scandale politico-médiatique s'est noué autour de la publication d'une photo montrant un soldat français au Mali portant un foulard orné d'une tête de squelette pour se protéger de la poussière.


Une hiérarchie militaire plus prompte à se coucher devant les médias ou les bonnes consciences qu'à défendre ses hommes s'est empressée de dénoncer cet « horrible » méfait et de préciser que des recherches étaient en cours pour connaitre l'identité de ce dangereux individu et le sanctionner.


Alors que nos soldats mènent au Mali une opération périlleuse, est-ce donc là la seule préoccupation de l'état-major à Paris ? On aimerait bien entendre autant de monde s'émouvoir quand les salaires de nos militaires sont versés en retard ou quand les moyens diminuent (ce qui - dans ce métier - signifie des vies mises en danger).


L'état-major, les médias, les politiques souhaiteraient-ils voir nos soldats arborer des jolis foulards à pois rouges, ou bien avec des petits lapins roses ? Au fond, reproche-t-on à nos soldats de ressembler à des soldats ? De tout temps, on a cherché à impressionner l'adversaire au combat, et un foulard tel que celui porté sur la photo s'inscrit simplement dans cette logique. On a vu dans les conflits récents des soldats de nombreuses armées en porter de similaires.

Bien entendu, derrière ces attaques, c'est toujours un fond d'antimilitarisme qui s'exprime.

Nous - militaires, anciens militaires, femmes, parents et amis de militaires, ou encore simples citoyens soucieux de défendre ceux qui sont prêts à donner leurs vies pour nous - demandons solennellement que cesse cette chasse aux sorcières et que les recherches pour identifier ce soldat soient interrompues.


Collectif Soutien à nos soldats

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire