Follow by Email

lundi 3 septembre 2012

Nous reprenons l'appel de l'institut Civitas


 
" NON au"mariage" homosexuel

. François Hollande et son gouvernement ont l'intention d'exaucer les attentes les plus folles du lobby homosexuel. Ces exigences du lobby homosexuel nient la réalité anthropologique. Elles contreviennent à la fois aux lois de Dieu, aux lois naturelles et au simple bon sens le plus élémentaire. Si elles venaient à être approuvées par le législateur, elles défigureraient la nature de la Famille, socle de base de la société, et conduiraient à un bouleversement qui affecterait toutes les familles de France.
. Une loi doit servir le bien commun. Le mariage n'est pas une reconnaissance sociale de l'amour mais un engagement du couple à constituer une famille et, de manière biologique et anthropologique, à assurer la pérennité de la société et du pays
NON à l'adoption d'enfants par des duos homosexuels

. Le "droit à l'enfant" réclamé par le lobby homosexuel ne correspond à rien sur le plan juridique et s'oppose au bien de l'enfant.
. L'homoparentalité se ferait au détriment des enfants adoptables et des foyers souhaitant adopter ces enfants.
Il est fréquent d'entendre que "même si l'homoparentalité n'est pas une situation idéale, ce serait toujours mieux que de laisser un enfant dans un orphelinat " C'est faux ! Car il y a plus de couples hétérosexuels demandeurs d'adopter un enfant que d'enfants adoptables et qu'autoriser l'adoption d'enfants par les duos homosexuels ne ferait que compliquer l'adoption d'orphelins

Quand on parle d'adoption, il faut en effet savoir :
. qu'un taux important des enfants français placés en institution n’est pas adoptable ;
. qu'un nombre important de pays (la Russie par exemple) proposant des enfants à l'adoption internationale refuse d'accorder le transfert de l'enfant vers un pays ayant légalisé l'adoption par des duos homosexuels.

. L'homoparentalité est dangereuse pour la situation psychologique de l'enfant qui a besoin d'un double référent paternel/maternel. Une étude récente réalisée à l'Université du Texas par le Prof. Regnerus constate chez les enfants et adolescents élevés par des homosexuels un pourcentage bien plus élevé que la moyenne de cas de dépression, boulimie, anorexie, tentatives de suicide, consommation de drogue et abus sexuels.
. L'homoparentalité est dangereuse pour l'intégration sociale de l'enfant.
. L'homoparentalité risque de déterminer les enfants concernés vers l'homosexualité.
. L'homoparentalité est la négation du réel.

. Bientôt des enfants avec quatre "papas" mais pas de maman (ou l'inverse) ?
Si les revendications du lobby homosexuel devaient être suivies, les notions de paternité et de maternité seraient remplacées par une notion tronquée de parenté fondée sur l'investissement affectif et le rôle d'éducateur et pouvant concerner un nombre de "parents" quasi illimité au gré des "recompositions familiales"(selon une étude des Pays-Bas, la durée moyenne d'un "mariage" homosexuel est d'un an et demi).

Pour toutes ces raisons, mobilisons-nous contre ce projet qui aura des répercussions graves pour les générations futures. Rien n'est joué. Tout dépend de notre détermination.



Tous ces partenaires nous aident et nous soutiennent ! Allez visiter leur site ! "


Description : http://www.nonaumariagehomosexuel.com/images/fjc.pngDescription : http://www.fecit-forum.org/images/fecit.jpg
Description : http://www.lalettreauxelus.com/images/banniere.png


CIVITAS
17, rue des Chasseurs - 95100 Argenteuil 
01.34.11.16.94 - secretariat@civitas-institut.com
www.civitas-institut.com - www.francejeunessecivitas.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire