Follow by Email

lundi 20 février 2012

Hollande, candidat nuissible aux catholiques

video

Nous reprenons le communiqué de nos amis de Civitas et diffusons évidemment cette vidéo.

"Comment faut-il comprendre la campagne de Civitas contre François Hollande ?" par Alain Escada, secrétaire général de l'Institut Civitas

aeportraitmanif.jpg"Cette campagne ne vise nullement à servir un parti ou un candidat. Elle ne s'en prend pas non plus à un candidat en raison de son appartenance politique.
Il s'agit de s'en prendre à un candidat parce qu'il présente clairement à travers son projet global une série de mesures qui révèlent indubitablement son intention, s'il est élu, de faire appliquer diverses lois iniques (mariage homosexuel, adoption d'enfants par les homosexuels, euthanasie) et de surenchérir dans le fondamentalisme laïque (inscription dans la Constitution de la séparation de l'Eglise et de l'Etat, intention présentée par François Hollande au Grand-Orient avant d'être annoncée au Bourget).
En lançant une campagne anti-Hollande, Civitas ne cherche pas à entrer dans la politique partisane mais à rappeler dans le débat public des principes essentiels (le mariage basé sur l'union d'un homme et d'une femme, la vie comme appartenant au Créateur, la doctrine catholique comme source d'inspiration pour diriger un Etat avec le souci du Bien Commun).
La situation en Espagne ne serait-elle pas fort différente si l'Eglise avait, avant les élections de 2004, mis en garde contre l'élection de Zapatero ? A peine élu, en quelques semaines, celui-ci avait fait voter le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par les homosexuels. Ensuite il s'en était pris à la place du christianisme dans l'éducation et avait fait approuver une loi mortifère permettant l'avortement jusqu'à la quatorzième semaine de grossesse. La situation n'est-elle pas hautement comparable ?
hollandenuisible3.jpgLa campagne menée par Civitas repose sur la connaissance du mal qu'entraînerait l'élection de François Hollande et sur la possibilité raisonnable d'influencer une part de l'électorat catholique pour circonscrire cette hypothèse.
Sans une réaction de l'électorat catholique, la probabilité que François Hollande soit élu est importante.
Mais l'électorat catholique peut être l'arbitre de cette élection. Selon différents sondages, 22 à 25% de catholiques se disaient prêts à voter Hollande. Réduire considérablement sa marge d'électeurs catholiques équivaudrait à lui faire perdre l'élection. Non par anti-socialisme primaire mais par sanction vis-à-vis de ses intentions évoquées plus haut.
En choisissant à ce moment précis de la campagne électorale, de réagir immédiatement aux positions de François Hollande qui nous sont insupportables, et en parvenant à donner à cette réaction une ampleur importante, nous envoyons un signal à tous les autres candidats : les catholiques seront attentifs durant toute cette campagne électorale à tous les positionnements sur les points sensibles. Remarquez qu'une rumeur a circulé, il y a deux ou trois semaines, sur l'éventualité que Nicolas Sarkozy se prononce en faveur du mariage homosexuel. En quelques heures à peine, l'UMP assistait à une telle levée de boucliers au sein de ses parlementaires qu'il a été jugé nécéssaire que quelques ministres déclarent que cette rumeur était infondée. Avec la campagne en cours menée par Civitas, nous renforçons à l'égard de chaque candidat l'idée que l'électorat catholique est en ce moment vigilant et qu'il ne faut pas se le mettre à dos.
Sommes-nous capables de donner à cette campagne une ampleur suffisante pour qu'elle soit prise en compte ? Oui. Et voici des éléments de comparaison significatifs. A l'heure où j'écris ceci,
. le clip de campagne officiel de François Hollande a été vu 95.611 fois en 5 mois.
. la vidéo du discours de François Hollande au Bourget a été vue 56.459 fois en 2 semaines
. le clip anti-Hollande de Civitas a été vu 53.332 fois en 7 jours.
Et vous avez déjà été nombreux à passer commande d'affiches et d'autocollants auprès de notre secrétariat.
C'est bon signe. Les catholiques n'entendent plus rester passifs. Ils vont le faire savoir aux différents candidats".


1 commentaire:

  1. J'ai honte que ce candidat porte comme nom le patronyme HOLLANDE qui rappelle le nom de famille d'un secretaire de la Chambre de Commerce de Reims dams les années 40 et 50 du XX.
    Mes parents ont gardés jusqu'a la fin de leurs jours un bon souvenir de Monsieur Maurice Hollande.
    Je ne crois pas qu'il fusse parent du ce candidat qui prone la défense d'aberration anti nature.
    Mariage homo est une afronte a l'institution du mariage. Ce n'est pas une question d'etre ou non croyant de tel ou tel autre religion. C'est une question de bon gout et sens commun
    MARIAGE VERITABLE egale HOMME ET FEMME
    VERITABLE FAMILLE egale PERE MERE ENFANT.

    Estades de Moncaire

    RépondreSupprimer