Follow by Email

lundi 5 septembre 2011

Réagir face aux provocations publiques antichrétiennes et blasphématoires



L’honneur du Christ nous y oblige, interdisons ces spectacles blasphématoires

Aidez-nous, signez la pétition !

Une pièce de théâtre demande à des enfants de caillasser le visage du Christ à coups de grenades, puis des matières fécales se répandent sur ce visage pendant qu'une phrase apparaît : "tu n'es pas mon berger".

Un autre spectacle dans d'autres théâtres tourne en dérision le Golgotha et la Croix, le Christ est appelé ici "el puto diablo" et est comparé à un terroriste.

Sa plaie ultime de crucifié est remplie de billets de banque.

Des hamburgers jonchent le sol de la scène de spectacle pour parodier de façon grotesque la multiplication des pains.

Pour plus de précisions et pour réagir, allez sur le site défendonslechrist.org

Transférez ce mail à tous vos contacts.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire