Follow by Email

samedi 24 septembre 2011

Agnès de La Barre de Nanteuil, un modèle pour la jeunesse

1116550_8539364-carichon-20101105-r140d.jpgAgnès de la Barre de Nanteuil, seule femme à avoir donné son nom à une promotion d’élèves officiers est née dans une famille de vieille noblesse normande et parisienne, Agnès de Nanteuil connaît une enfance heureuse à Paris et en Bretagne et une jeunesse investie dans des mouvements de jeunes (membre des Guides de France, puis cheftaine à la 2e Vannes et Akela de louveteaux), la Croix-Rouge et l’Action catholique.

Pendant la guerre, elle s’engage dans la Résistance et devient agent de liaison avec le consentement de sa mère. Dénoncée, arrêtée, torturée et blessée, Agnès est déportée par le dernier convoi de Rennes et meurt à Paray-le-Monial des suites d’une blessure à la hache reçue pendant le trajet. Dès lors, Agnès de Nanteuil devient un modèle pour de nombreux jeunes par sa personnalité, son charisme et le don sans réserve qu’elle fit de sa vie pour Dieu, son prochain et son pays.

Une de ses dernières paroles fut : « Je donne ma vie pour mon Dieu et ma patrie [...] j'ai été dénoncée, mais j'ai pardonné. »

En 2010, Christophe Carichon (historien et chercheur associé au Centre de recherche bretonne et celtique, Université de Brest) a publié sa biographie intitulée "Agnès de Nanteuil (1922-1944) Une vie offerte". Le livre est tour à tour une biographie historique et spirituelle. L’auteur publie de larges extraits d’écrits inédits d’Agnès de Nanteuil qui donnent à l’ouvrage toute sa force et son authenticité.

A l'invitation de l'Association Marnaise Christianisme et Société (AMCS), Christophe Carichon donnera une conférence sur Agnès de La Barre de Nanteuil Lundi 26 Septembre à 20h, à la Maison de la vie Associative de Reims, 122 bis, rue du Barbâtre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire