Follow by Email

jeudi 10 décembre 2009

Vivelemariage.fr communique :

Header vivelemariage

La majorité sénatoriale de droite a rejeté mercredi une proposition de loi du groupe communiste et du parti de gauche (CRC-SPG) «visant à renforcer les droits des personnes liées par un pacs».

La proposition prévoyait que la signature d'un pacs aurait lieu en mairie et non au greffe du tribunal d'instance, et que l'égal accès à la nationalité française pour les étrangers qui signent un pacs serait autorisé, comme pour ceux qui se marient. Le texte proposait également d'étendre le droit à pension de réversion au partenaire pacsé survivant et de donner les droits aux congés pour événements familiaux aux pacsés comme aux mariés.

Un vote sans doute influencé par notre mobilisation pour le mariage et pour l'abolition du PaCS. Près de 750 000 courriels ont été envoyés aux élus de la nation et à la direction de l'UMP. De plus, le député Véronique Besse s'est engagée à "alerter le gouvernement sur le coût du PACS pour notre société et demander une étude parlementaire sur le sujet afin d’en évaluer sérieusement et objectivement les conséquences".

Un grand merci à tous pour votre participation ! Nous restons vigilants et n'hésiterons pas à nous mobiliser de nouveau à chaque fois que la famille et les individus qui la composent - notamment la femme et les enfants - seront attaqués.

Benoît Martin et Louise Deniau, porte-paroles


Communiqué de l'Association Marnaise Christianisme et Société (AMCS)

Merci aux marnais qui se sont associés à cette campagne. Elle démontre qu'il est encore possible d'agir, notamment au regard des opportunités offertes par les nouvelles techniques de communication et d'information (NTCI) alors que les moyens traditionnels d'information ( presse, télévision, radios aux fréquences nationales) sont aux mains, soit directement dans les mains du pouvoir politique en place dans ses facettes "droite" et "gauche" (identité d'approche sur bien des questions essentielles), soit dans celles de quelques financiers qui, ainsi, font l'opinion et les élections.

Cette campagne nous invite aussi à nous engager:

- pour faire élire des hommes et femmes politiques qui partagent nos valeurs et la volonté de maintenir la France et l'Europe sur le socle de ses racines chrétiennes;

- pour inciter les hommes et femmes actuellement élus, en leur for intérieur proches de nos convictions en bien des domaines, à se libérer du terrorisme intellectuel, de cette cette nouvelle et insidieuse dictature de la pensée que représente le "politiquement correct" manié par la gauche et quelques lobbys très actifs. Cette action passe par la participation active aux campagnes nationales lancées par les mouvements et sites amis, mais aussi par le militantisme local.

Rejoignez-nous (am.christianisme.et.societe@gmail.com).

Merci enfin aux parlementaires qui ont repoussé la proposition de loi présentée par le groupe SCR (socialiste, radical, citoyen et divers gauche).

Commissaire colonel (er) Jean-Claude PHILIPOT



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire